Auteur La délation raporte, grace a la bsa !
glenuxPosté le: 2003-04-19 19:52   
La BSA (association composée de microsoft, adobe, macromedia, apple, ibm, etc...) vous permet de gagner de l'argent en dénoncant le personnes qui utiliseraient des logiciels copiés autour de vous...

Voila le lien, en exclusivité, pour CPC :
http://www.bsa.org/france/report/report.php

[propagande]
Encore une bonne raison de passer au logiciels libres, avant que vos voisins ne vous dénoncent... (héhé)
[/propagande]

MoshePosté le: 2003-04-20 11:46   
Ils ont depuis toujours paye une prime a la denonciation.
Ca milite effectivement en faveur des logiciels libres, et je suppose d'apres moults indices que tu as lu sur linuxfr.org l'histoire de cette entreprise de cordes de guitares qui a migre toute son infrastructure info vers les logiciels libres, apres avoir ete contraint a paye 33000$ pour une non-conformite de leurs licenses d'environ 8%.
http://linuxfr.org/2003/04/08/12011.html
T'as l'air d'etre assez monomaniaque Debian, a part ca...

DvSPosté le: 2003-04-20 19:19   
La delation, ca raporte

Tiens si je me souviens biens, la guestapo utilisait des métodes similaires ...

1234.2Posté le: 2003-04-20 19:38   
Bon tous ceux qui possèdent des logiciels illégaux, veuillez m envoyer vos coordonnées complètes ainsi que la liste des logiciels piratés en PM ...

Merci !


HardbassPosté le: 2003-04-20 22:45   
Lorsque l'on va sur le lien, ils en profitent pas pour te mettre un Spyware afin de vérifier que toi méme tu ne posséde rien d'illégal?
J'y ais pensé en voyant ZoneAlarm se déclencher ( non je rigole)
Toutes ces conneries rappelerais de mauvais souvenirs à mon grand pére.

ditchePosté le: 2003-04-21 01:42   
Bande de laids !
ArsonikPosté le: 2003-04-21 04:26   
et si on s'auto dénonce ?

ps: ne pas tenir compte de ce post
ps n°2: ne me dénoncez pas j'ai aucuns cd piraté et autres logiciels illégaux

BlakjakPosté le: 2003-04-21 19:56   
A votre avis ils peuvent faire koi contre un particulier qui utilise ces logiciels a des fins personnelles et non-lucratives ?
C just une question ! C pour un pote...

DeauvillePosté le: 2003-04-21 21:06   
Quote:
ils peuvent faire koi contre un particulier qui utilise ces logiciels a des fins personnelles


TOUT! Même le fait de les détenir est condamnable, alors, si en plus, on les utilise!
En fait, ils recherchent plutôt les gros consommateurs industriellement parlant, et les particuliers sont encore relativement tranquilles, mais plus pour très longtemps!

BlakjakPosté le: 2003-04-21 21:40   
De toute facons il n'y a pas de perte de parts de marché sur certains logiciels chez les particuliers, qui aurais l'idée ( et surtout l'argent !) d'aller acheter adobe collection 2002 par exemple a 25000E ?!
HardbassPosté le: 2003-04-21 22:56   
Quote:

Le 21-04-2003 à 21:40, Blakjak a écrit:
De toute facons il n'y a pas de perte de parts de marché sur certains logiciels chez les particuliers, qui aurais l'idée ( et surtout l'argent !) d'aller acheter adobe collection 2002 par exemple a 25000E ?!


Pendant qu'on y est pourquoi pour la musique ou pour les films? Il faut rester dans la légalité et s'acheter des CD originaux vendus une fortune pour que les éditeurs et les producteurs puissent finir de se payer leurs piscines , 33€ un DVD ils ont dûs fumer la moquette?
Car il faut faire fonctionner l'industrie du disque pour que les L5 et Star Académy puissent reveler tous leurs talents artistisques

BapgauPosté le: 2003-04-26 21:37   
Je me demande juste de quel pouvoir dispose cette association pour pouvoir ensuite attaquer un eventuel fraudeur... Il suffit qu'elle declare avoir recu par le net une denonciation pour qu'une enquete puisse etre lancée?
Je reste assez sceptique vis à vis d'un tel procédé, je pense que pour les grandes entreprises qui fraudent massivement sur les licences ca peut avoir un interet mais pour les particuliers...Je vois mal les editeurs attaquer en justice mon voisin parceque j'aurais affirmé savoir qu'il a telechargé illegalement un fichier mp3 ou un logiciel quelconque...

insidemanPosté le: 2003-04-26 22:57   
bon bah moije vais me faire bcp d'argent!
Mais on pourrait faire un parallele avec une triste periode de notre histoire!la dénonciation!enfin c lamantable de pousser le vice jusqu' a la!pret a tous ces americains pour des $$$$$!

DeauvillePosté le: 2003-04-26 23:11   
Quote:
Mais on pourrait faire un parallele avec une triste periode de notre histoire!la dénonciation!


En 40, cafter un voisin qui ne portait pas l'étoile jaune aussi, et en 44 c'était la tonsure ?
LAMENTABLE! ça peut rappeler une certaine tranche de notre histoire qui n'est pas si lointaine!
Quote:
pret a tous ces americains pour des $$$$$!


A ce propos, ils les ont bientôt trouvées ces "armes de destruction massives" ou ils se sont contentés de trouver le "robinet du pétrole" qui alimente l'Europe ? Il y a plusieurs façons de mettre les pays étrangers concurrents à genoux et les coups bas sous la ceinture en font partie:
"Isn't it?"
"Obviously, yes of course"

DvSPosté le: 2003-04-26 23:29   
t'as pas entendu, saddam ils les a plankées en Syrie le vilain. Alors il va falloir k'ils y aillent faire péter leurs bombes, sinon la syrie va tous nous éradiquer
insidemanPosté le: 2003-04-27 09:11   
Quote:

Le 26-04-2003 à 23:29, DvS a écrit:
t'as pas entendu, saddam ils les a plankées en Syrie le vilain. Alors il va falloir k'ils y aillent faire péter leurs bombes, sinon la syrie va tous nous éradiquer




ChiefPosté le: 2003-04-27 15:07   
Bonjour à tous,

quelques posts de ce topic tendent à assimiler la dénonciation à un vice, voire à des sympathies fascistes. Ca m'incite aux précisions suivantes :

On dénonce :

1) Un acte(et non une personne)
2) Un acte répréhensible
3) à une autorité légitime qui fait appliquer des règles normales.
4) pour le bien de la société (et non par intérêt personnel)

Sous l'occupation, certains ont malheureusement transgressé ces règles , en dénonçant des personnes pour ce qu'elles étaient (et non pour des actes répréhensibles), à une autorité illégitime, qui appliquait des règles inhumaines. Je nommerai délation ces perversions de la dénonciation (simple convention de vocabulaire, pour la clarté de ce message).

Nos parents et grands-parents en ont été légitimement traumatisés. Nous en vivons aujourd'hui le contre-coup. En effet, beaucoup d'entre nous assimilent la dénonciation à la délation

Pourtant, tant que ce mot qui fâche n'est pas prononcé, la dénonciation est un acte naturel, bénéfique, citoyen, que nous pratiquons spontanément sans y penser . Même . . . sur ce forum . Exemple :

Les violations de la charte sont quotidiennement dénoncées. Je n'ai jamais entendu quiconque s'en plaindre, ni évoquer Vichy à ce sujet . Ces dénonciations concernent bien :
1) des actes
2) répréhensibles
3) à l'autorité légitime des modérateurs, qui appliquent des règles normales,
4) pour le bien de nous tous.

Je souhaite juste qu'on cesse d'associer la dénonciation aux perversions dont elle a fait l'objet. Autrement dit, ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain. En conclusion :

Pratiquée avec bon sens, la dénonciation est un acte citoyen, normal, et bénéfique



PS: Compte tenu du quasi-monopole de certaines sociétés, je comprends qu'on puisse considérer inopportun de dénoncer certains piratages.

1234.2Posté le: 2003-04-27 15:18   
de toute facon si on faitr rien d illégal on a rien a se reprocher !
N est ce pas les forumeurs ?

riwannPosté le: 2003-04-27 15:23   
Chief, toujours aussi impressionnant ton langage et tes mises au point...
RouchePosté le: 2003-04-27 15:31   
Tu n'as pas tord Chief

N'empêche que personnelement, j'en ai marre de me faire truler par des milliardaires

1234.2Posté le: 2003-04-27 15:35   
Comment dire on donne le matériel et les logiciels pour tomber dans l illégalité...
Alors c est vrai que c est monstrueusement tentant !-mais toujours illégal-
Un logiciel de p2p connu a t il réellement une vocation ?
Tous les fichiers présents sur le net sont soumis a un copyright alors que peut on espérer faire passer comme fichier légaux via Kaz** ?



On nous tend la perche la, ne surtout pas l attraper...

ChiefPosté le: 2003-04-27 15:38   
Quote:
Le 27-04-2003 à 15:31, Rouche a écrit:
Tu n'as pas tort Chief

N'empêche que personnelement, j'en ai marre de me faire truler par des milliardaires

Je te comprends.
You find the Bill excessive

micolPosté le: 2003-04-27 15:47   
Bonjour,

Chief, je suis 100% d'accord avec toi.



RouchePosté le: 2003-04-27 15:49   
Quote:

Le 27-04-2003 à 15:38, Chief a écrit:
Quote:
Le 27-04-2003 à 15:31, Rouche a écrit:
Tu n'as pas tort Chief

N'empêche que personnelement, j'en ai marre de me faire truler par des milliardaires

Je te comprends.
You find the Bill excessive




You have understood me Chief !

BapgauPosté le: 2003-04-27 16:06   
Il peut etre fait une utilisation tout a fait légale des logiciels de P2P mais c'est vrai que ce n'est pas dans cette optique là qu'ils sont utilisés... Par exemple, bon je raconte un peu ma vie là mais bon... je suis un fan de flight simuilator et il y'a des milliers de freeware en libre circulation sur le net... On peut parfaitement concevoir de se les echanger par de tels programmes... Ca eviterait de devoir créer des sites qui coutent tres chers à cause de la bande passante et de l'espace necessaire...
Bon je sais que normalement d'apres la charte on ne doit pas parler de ces programmes mais c'etait juste pour montrer qu'une utilisation legale est parfaitement envisageable mais il est vrai que ce n'est aujourd'hui absolument pas ce qui en est fait.

insidemanPosté le: 2003-04-27 18:25   
Quote:



On dénonce :
1) Un acte(et non une personne)
2) Un acte répréhensible
3) à une autorité légitime qui fait appliquer des règles normales.
4) pour le bien de la société (et non par intérêt personnel)



oui tu as en fait tout a fait raison

1234.2Posté le: 2003-04-27 18:30   
Quote:


On dénonce :
4) pour le bien de la société (et non par intérêt personnel)



C est vrai mais quand c est rémunéré c est tellement plus motivant...

HardbassPosté le: 2003-04-27 18:36   
Je fais la différence entre dénonciation et délation. Mais le PB à partir du moment où l'argent apparait cela se transforme en délation.
Donc je persiste, le BSA est un site de délation, donc atteint à mes droits privés.
pour revenir à cette funebre période, les gens "caftais" pour avoir des avantages ( quelqu'ils soient) ou des passes droits et non pas pour se sentir citoyen.

Par contre j'aurai une petite question:

Par exemple, la POSTE se fait + de 80% de son chiffres d'affaires avec les entreprises, limite elle perd de l'argent avec les particuliers. Mais du fait qu'elle est reconnue d'utilitée publique elle est obliger d'assurer se service. Qu'en est il des producteurs son ou vidéo ou des concepteurs de logiciels. Bill, répond moi?
Si QLQ1 à la réponse ( je pense que Bill ne me répondra pas)
A+

DvSPosté le: 2003-04-27 19:03   
Chief, la delation a des effets pervers. Si mon voisin peux me dénoncer, alors, je vais me mettre à avoir peur de lui.Surtout si ca lui permet de gagner 100 000 balles.

Et trop souvent la peur entraine la haine ...

ChiefPosté le: 2003-04-27 20:16   
Quote:
Le 27-04-2003 à 19:03, DvS a écrit:
Chief, la delation a des effets pervers. Si mon voisin peux me dénoncer, alors, je vais me mettre à avoir peur de lui.Surtout si ca lui permet de gagner 100 000 balles.

DvS, la lecture trop rapide aussi a des effets pervers


DvSPosté le: 2003-04-27 20:39   
Quote:

Le 27-04-2003 à 20:16, Chief a écrit:
Quote:
Le 27-04-2003 à 19:03, DvS a écrit:
Chief, la delation a des effets pervers. Si mon voisin peux me dénoncer, alors, je vais me mettre à avoir peur de lui.Surtout si ca lui permet de gagner 100 000 balles.

DvS, la lecture trop rapide aussi a des effets pervers






Mes plus plates excuse grand Chief . Je suis un peu crevé, et c vrai ke g lu ton long msg en diagonale .

Il n'empèche, filer 100 000 balles à quelqu'un pour qu'il dénonce ses amis, ses proches, ses collègues de bureaux je trouve ca déplacé. Surtout que le's violations de brevet, et les problèmes judiciaires, billou, il connait .


ChiefPosté le: 2003-04-27 21:01   
, DvS, tu fais amende honorable .

Notons que le chasseur de prime qui vise les 10 000 livres doit faire condamner "ses voisins" à 100 000 livres de dommages-intérêts . Il faut avoir bcp de voisins pirates !


HardbassPosté le: 2003-04-27 22:32   
Quote:

Le 27-04-2003 à 21:01, Chief a écrit:
, DvS, tu fais amende honorable .

Notons que le chasseur de prime qui vise les 10 000 livres doit faire condamner "ses voisins" à 100 000 livres de dommages-intérêts . Il faut avoir bcp de voisins pirates !






C'est une trés bonne façon de faire des OPA, il y a toujours un logiciel ou deux dans les boites qui n'ont pas de licence ou sont installés sur trop de postes. Comme ça une bonne prune de 1 Million, 100000 pour acheter des actions, et hop le tour est joué.
Il es faort ce BILL, mieux que TAPIE

uuvvwwPosté le: 2003-04-28 09:32   
Quote:

Le 27-04-2003 à 15:07, Chief a écrit:
...
On dénonce :

1) Un acte(et non une personne)
2) Un acte répréhensible
3) à une autorité légitime qui fait appliquer des règles normales.
4) pour le bien de la société (et non par intérêt personnel)
...



Pourrais-tu expliquer la signification, dans ce contexte, de "légitime" et de "normales" ...

Quote:

...
Sous l'occupation, certains ont malheureusement transgressé ces règles , en dénonçant des personnes pour ce qu'elles étaient (et non pour des actes répréhensibles), à une autorité illégitime, qui appliquait des règles inhumaines. Je nommerai délation ces perversions de la dénonciation (simple convention de vocabulaire, pour la clarté de ce message).
...



Dénonciation : n.f. Accusation, délation : la loi punit la dénonciation calomnieuse
(Petit Larousse - 1968)

Quote:

Pourtant, tant que ce mot qui fâche n'est pas prononcé, la dénonciation est un acte naturel, bénéfique, citoyen, que nous pratiquons spontanément sans y penser . Même . . . sur ce forum .
...



Qui oserait dire le contraire après cet argument ?


HerbiePosté le: 2003-04-28 10:45   
Quote:

N'empêche que personnelement, j'en ai marre de me faire truler par des milliardaires



Je te comprends.
You find the Bill excessive
[/quote]





ChiefPosté le: 2003-04-28 11:38   
Quote:
Le 28-04-2003 à 09:32, uuvvww a écrit:

Pourrais-tu expliquer la signification, dans ce contexte, de "légitime" et de "normales" ...

Pour la signification de ces 2 mots, je te renvoie à ton Larousse 1968.

Pour l'appréciation dans ce contexte (tu veux dire le marché des logiciels ?), chacun est libre de son appréciation.

Mais je sens que tu as envie de débattre
A mon avis, la question de la piraterie, donc de la propriété intellectuelle, est polluée par le fait qu'une entreprise est en position de quasi-monopole . Le parquet états-uniens a envisagé de la scinder, puis a fait marche arrière. C'est une reculade politique, une renonciation à appliquer la loi anti-trust , qui est pourtant un garde-fou vital au capitalisme .

Sortons de cette situation quasi-monopolistique : prenons le marché français du livre universitaire.
Si on accepte le "photocopillage" dans l'enseignement, on verra les petits éditeurs mourir. S'ensuivra une concentration, suivie d'une uniformisation des politiques éditoriales. Les livres un peu "décalés" risqueront de n'être plus édité, les grands groupes refusant d'assumer le risque d'échec commercial.

On voit sur cet exemple que le respect de la propriété intellectuelle est sain, et permet d'éviter d'en arriver à la situation malsaine du marché des logiciels . Ce n'est donc pas ce principe de propriété qui est à combattre, mais les monopoles . Une fois encore, il faut réfléchir pour ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

Quote:
Quote:
Je nommerai délation ces perversions de la dénonciation (simple convention de vocabulaire, pour la clarté de ce message).

Dénonciation : n.f. Accusation, délation : la loi punit la dénonciation calomnieuse
(Petit Larousse - 1968)

Oui, l'origine des 2 mots (dénonciation, délation) est voisine, les dictionnaires ne les distinguent pas forcément. Toutefois l'usage a donné une connotation péjorative à délation. Je précise cet usage dans la convention de vocabulaire que je propose.


micolPosté le: 2003-04-28 13:28   
Bonjour,

Quand je vois un blaireau stationné sur une bande cyclable, je n'hésite pas à le dénoncer (souvent inutilement) aux poulets, et je n'ai aucun scrupule à le faire.

J'espère bien qu'à terme cela va me rapporter la possibilité de rouler tranquillement.

Il ne s'agit pas d'un bénéfice pécuniaire, mais quand même d'un avantage non négligeable.



YamPosté le: 2003-04-28 22:02   
Moi je me pose la question, le piratage est il si néfaste que çà ?

Je pense notamment à Microsoft, Billu serait-il aussi puissant sans avoir "fermé" les yeux sur le piratage domestique ?

HardbassPosté le: 2003-04-28 22:12   
Quote:

Le 28-04-2003 à 22:02, Yam a écrit:
Moi je me pose la question, le piratage est il si néfaste que çà ?

Je pense notamment à Microsoft, Billu serait-il aussi puissant sans avoir "fermé" les yeux sur le piratage domestique ?




pareil pour les FAI qui ont tous misé sur le slogan du téléchargement de musique. L'adsl serait -il aussi develloper sinon?

ChiefPosté le: 2003-04-28 22:33   
Quote:
Le 28-04-2003 à 22:02, Yam a écrit:
Moi je me pose la question, le piratage est il si néfaste que çà ?

Je pense notamment à Microsoft, Billu serait-il aussi puissant sans avoir "fermé" les yeux sur le piratage domestique ?

Quote:
Le 28-04-2003 à 22:12, Hardbass a écrit:

pareil pour les FAI qui ont tous misé sur le slogan du téléchargement de musique. L'adsl serait-il aussi developpé sinon?

Intéressant . . .
Pourrais-tu préciser ton raisonnement, Yam ?

Jérôme.

YamPosté le: 2003-04-29 07:33   
Bin, comme dis plus haut, Microsoft jusqu'a présent ne s'est pas trop offusqué du piratage de ses logiciels par les particuliers.

Ce qui a généralisé l'usage de Windows (et avant du Dos) au détriment d'autres OS, comme l'OS/2 par exemple. Et qui a assuré à Microsoft une quasi monopole. Quelle particulier va acheter un autre os que windows ? A mon avis vraiment pas beaucoup.

La fortune de Billou en est une preuve il me semble non ? Admettons que la moitié des personnes piratent windows, çà laisse l'autre moitié qui l'enrichissent, et avec un prix tenant compte du piratage il se "rattrape" sur le dos des honnêtes personnes (comme toujours ce sont les gens honnêtes qui paient pour le malhonnêtes...).


rothmansPosté le: 2003-04-29 09:24   
Bonjour,
Quote:

Le 28-04-2003 à 11:38, Chief a écrit:

Si on accepte le "photocopillage" dans l'enseignement, on verra les petits éditeurs mourir. S'ensuivra une concentration, suivie d'une uniformisation des politiques éditoriales. Les livres un peu "décalés" risqueront de n'être plus édité, les grands groupes refusant d'assumer le risque d'échec commercial.





Quote:

Le 28-04-2003 à 22:02, Yam a écrit:
Moi je me pose la question, le piratage est il si néfaste que çà ?

Je pense notamment à Microsoft, Billu serait-il aussi puissant sans avoir "fermé" les yeux sur le piratage domestique ?




C'est de la publicité gratuite pour eux! Une personne qui utilise un logiciel piraté et dit qu'il en est content, et une photocopie d'un texte intéressant insiteront "gratuitement" certaines personnes à se le procurer. Et parmis ces personnes, certaines se le procureront dans la légalité.


ChiefPosté le: 2003-04-29 12:11   
Oui, Yam et Rothmans, c'est cohérent.

J'espère que ça profitera autant aux petits éditeurs qu'à Billou


YamPosté le: 2003-04-29 13:11   
Je ne parlais que de Billou personellement.

HardbassPosté le: 2003-04-29 20:15   
Quote:

Le 29-04-2003 à 07:33, Yam a écrit:
Bin, comme dis plus haut, Microsoft jusqu'a présent ne s'est pas trop offusqué du piratage de ses logiciels par les particuliers.

Ce qui a généralisé l'usage de Windows (et avant du Dos) au détriment d'autres OS, comme l'OS/2 par exemple. Et qui a assuré à Microsoft une quasi monopole. Quelle particulier va acheter un autre os que windows ? A mon avis vraiment pas beaucoup.

La fortune de Billou en est une preuve il me semble non ? Admettons que la moitié des personnes piratent windows, çà laisse l'autre moitié qui l'enrichissent, et avec un prix tenant compte du piratage il se "rattrape" sur le dos des honnêtes personnes (comme toujours ce sont les gens honnêtes qui paient pour le malhonnêtes...).







C'est le même raisonnement qui est utilisé par le s URSSAFF sur les artisans. Ils doivent forcement toucher de l'argent liquide non déclaré donc on les surtaxes pour compenser.
De plus, qui n'a jamais téléchargé une musique qu'il n'aurait jamais acheté. Genre du Léo FERRE lorsque l'on écoute du Métal?
Attention je ne dis pas que c'est bien, juste que cela permet d'ouvrir certains horizons, et ainsi de vouloir acheter le vrai. Genre en DVD les super coffret qu'ils font cela + de gueule qu'un vulgaire DivX.

*****



pyePosté le: 2003-04-29 22:39   
Quote:

Le 29-04-2003 à 07:33, Yam a écrit:
Bin, comme dis plus haut, Microsoft jusqu'a présent ne s'est pas trop offusqué du piratage de ses logiciels par les particuliers.

Ce qui a généralisé l'usage de Windows (et avant du Dos) au détriment d'autres OS, comme l'OS/2 par exemple. Et qui a assuré à Microsoft une quasi monopole. Quelle particulier va acheter un autre os que windows ? A mon avis vraiment pas beaucoup.

La fortune de Billou en est une preuve il me semble non ? Admettons que la moitié des personnes piratent windows, çà laisse l'autre moitié qui l'enrichissent, et avec un prix tenant compte du piratage il se "rattrape" sur le dos des honnêtes personnes (comme toujours ce sont les gens honnêtes qui paient pour le malhonnêtes...).




C'est une politique connu ds le milieu étudiant. Les versions pirates circulent couramment (et 'ils' le savent très certainement). On peut meme, pour les etudiants en informatiques, avoir une licence gratuite pour windows, .net et tous les gros logiciels de microsoft. Alors bien sur, en faire une copie 'de sauvegarde' est aisée.
Du coup, les etudiants s'habituent a ces produits 'dès leur plus jeune age', ils apprennent l'informatique la dessus, et vont tout naturellement continuer a s'en servir dans les entreprises.. Et la part contre, pas de cadeau... Ils n'hésitent pas a controler.. et au final ils y gagnent. Le monopole est assuré.
Les etudiants sont de toute facon très enclin au piratage (petite bourse, beaucoup de contact), et c'est de toute facon impossible de controler tous les particuliers.

PhiPhilePecheurPosté le: 2003-04-30 09:31   
Un juge fédéral de Californie a infligé une sévère défaite à l'industrie américaine du divertissement en décidant que deux sociétés offrant des logiciels pour l'échange de musique et de films sur l'internet ne violaient pas les lois sur la protection des droits sur la propriété intellectuelle.

La décision du juge Stephen Wilson, obtenue lundi, conclut un procès intenté en octobre 2001 par l'Association américaine de l'industrie du disque (RIAA) et l'Association américaine de l'industrie du film (MPAA) contre Streamcast Networks, qui détient le logiciel Morpheus, et Grokster. Le juge Wilson a estimé que "les accusés distribuent un logiciel, dont les utilisateurs peuvent choisir et choisissent de l'utiliser à des fins à la fois légales et illégales. Grokster et Streamcast ne sont pas si différents des sociétés qui vendent des magnétoscopes ou des photocopieuses, qui peuvent être et sont utilisés pour violer les droits sur la propriété intellectuelle".

La société Streamcast s'est félicitée de cette décision dans un communiqué, et annoncé qu'elle prévoyait de lancer une nouvelle version de Morpheus la semaine prochaine. La RIAA a affirmé qu'elle allait immédiatement faire appel de cette décision.

"Les entreprises qui facilitent intentionnellement un piratage massif ne devraient pas pouvoir éviter d'endosser la responsabilité de leurs actions. Nous ne sommes pas d'accord avec la décision du tribunal que ces services ne sont pas responsables du piratage illégal massif que leurs systèmes encouragent", déclare la RIAA dans un communiqué publié sur son site.

De son côté Jack Valenti, président de la MPAA, a affirmé que "nous croyons fermement que ceux qui encouragent, facilitent et profitent du piratage violent la loi et devraient être tenus pour responsables. (...) Nous avons la pleine intention de faire appel de cette décision."


MoshePosté le: 2003-05-02 10:57   
En ce qui concerne les voitures garees sur la bande cyclable, ca se rapproche plus d'une plainte que d'une denonciation. La voiture te gene personnellement, il est logique puisque l'infraction te gene de te plaindre aux autorites. Je trouve toujours la denonciation degueulasse, car elle ne se base sur rien. C'est une forme de jalousie meprisable. (Si l'acte incrimine a une influence sur vous, alors, ne denoncez pas, portez plainte...)

(A titre de detail, le regime de 40 etait legitime. Degueulasse, mais legitime. Sa legitimation etait la superiorite militaire de l'Allemagne sur la France. La legitimite du regime est renforcee par son acceptation par une majorite de francais.)

PS: Puree, c'est vrai que ca change la taille de la fenetre en immense comme ca... Bravo Kirin!

ChiefPosté le: 2003-05-02 11:58   
Quote:
En ce qui concerne les voitures garees sur la bande cyclable, ca se rapproche plus d'une plainte que d'une denonciation.

Si l'acte incrimine a une influence sur vous, alors, ne denoncez pas, portez plainte...

OK, admettons ta nuance. Tu conviendras que le résultat pratique est le même : la voiture sera (théoriquement ) mise en fourrière, les cyclistes pourront passer.

Voyons à présent l'aspect moral. L'acte te gêne, tu te plains. OK, rien de mal à ça. Mais on ne va quand même pas te féliciter : ce n'est que de l'individualisme.

Même situation (voiture sur piste cyclable), mais tu es piéton :

1) Ca ne te gêne pas, tu ne dénonces pas (ce serait "dégueulasse" ), les prochains cyclistes seront gênés.

2) Le piéton suivant est Micol ou moi. Il sort son mobile, fait le 17 et dénonce l'acte. La voiture est mise en fourrière. Les prochains cyclistes pourront passer.

Qui est dégueulasse ?

Et qui pense aux autres ?

Cet exemple est tellement flagrant que je me doute bien que tu pensais à autre chose (enfin j'espère !) en écrivant :
Quote:
Je trouve toujours la denonciation degueulasse, car elle ne se base sur rien. C'est une forme de jalousie meprisable.

Je t'invite donc à distinguer ces vieux fantômes datant de l'occupation, de la naturelle dénonciation d'actes "dégueulasses" ou "méprisables", au bénéfice de la collectivité.